bpic03-free-img

3 astuces pour rester zen à la rentrée

Après deux semaines de congés, me voici de retour pour partager avec vous de nouveaux sujets. Votre reprise est peut être déjà faite, ou c’est pour la semaine prochaine… J’espère en tous cas que vos vacances vous ont permis de vous reposer, vous amuser et faire le plein de découvertes.
 
Dans mon dernier article, j’ai évoqué la gestion des priorités. Aujourd’hui je voudrais échanger avec vous sur la façon de s’approprier son temps. Et c’est justement la période des vacances qui m’en a fait prendre conscience.
 
Quand on est en vacances, on prend son temps : on se lève quand on veut, on va se balader, on court à la plage, on fait du vélo… bref, vous gérez votre temps en fonction de ce qui vous fait envie. Lorsqu’on revient au bureau, c’est une autre affaire : il y a des horaires à respecter, des priorités à gérer, des éléments sur lesquels vous n’avez pas toujours la main, et semblent contraignants. Mais votre temps, vous pouvez vous le ré-approprier, pour rester zen : c’est vous qui décidez de comment vous voulez passer chaque heure de la journée.
 
Est-ce que vous voulez courir d’une tâche à l’autre, enchainer les réunions, les entretiens avec votre équipe, la gestion de votre boite mail qui n’en finit plus de déborder ? Pour vous sentir fatiguée après seulement 2 jours de reprise.
 
Ou est-ce que vous aimeriez trouver des moments dans la journée pour mettre le pied sur le frein, faire une pause qui vous aide à retrouver des idées claires,et prendre un peu de temps rien que pour vous ?
 
Je pense savoir ce que vous avez choisi, ou plutôt ce que votre coeur a choisi. Car votre tête vous dit peut-être autre chose du genre: « mais ce n’est pas possible avec tout ce que j’ai à faire, je ne peux pas prendre 5 minutes pour moi ».
 
Alors je vais vous partager mes astuces, pour vous aider à garder un peu plus longtemps le bénéfice de la pause estivale.

1/ Prenez un peu de temps le matin au réveil

Même si vous aimez rester dans votre lit jusqu’au dernier moment (je suis pareil),  essayez de vous lever 15 minutes plus tôt que d’habitude, et de prendre ces 15 minutes pour faire quelque chose pour vous : un peu de médiation, du yoga, faire de l’exercice, boire votre café en regardant le soleil se lever, lire quelques pages de votre livre préféré. 

Cela va donner  à votre journée, et vous apporter une pour aborder vos tâches quotidiennes.

2/ Appuyez sur pause quand le rythme s'accélère

Pour ma part, quand j’ai beaucoup de choses à faire dans ma journée, j’ai tendance à enchainer les sujets les uns après les autres, comme une machine dont on aurait augmenté la cadence. S’il vous arrive de vous sentir comme ça, je vous invite à en prendre conscience, à arrêter tout ce que vous êtes en train de faire, et à prendre 5 à 10 minutes pour sortir dehors, sans portable, et respirer très lentement et profondément. Prenez conscience de votre respiration et ne pensez à rien d’autre que cela. Cette technique de méditation vous permet de relâcher les tensions, et de vous concentrer sur vous, et non sur tout ce que vous avez à faire.
 
Parfois, il m’est difficile de prendre ce temps dans ma journée quand je suis complètement sous l’eau. Et pourtant, c’est précisément quand je suis débordée et que je deviens stressée, qu’il est nécessaire de m’arrêter. Après cette courte pause, je me sens plus sereine et je vois mes priorités différemment : j’en reporte certaines ou je me rends compte que cette tâche peut être déléguée. Cela a aussi l’intérêt de faire baisser un peu mon rythme cardiaque et mon niveau de stress, ce qui est une bonne chose, de l’avis de mon médecin :-). Mais surtout, ce moment pour moi, me permet d’être plus concentrée, et de retrouver une nouvelle efficacité.

3/ Soyez indulgente avec vous-même

A vouloir trop en faire, on se fixe soi-même ses contraintes. Il est important de bien évaluer votre charge de travail et d’accepter que vous ne pouvez pas TOUT faire. Faites de votre mieux, c’est le principal. En ayant cette attitude plus indulgente avec vous-même, vous serez plus détendue et vos relations avec votre équipe et votre entourage seront plus agréables.

Share:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En lien

Related Posts

unefillemanager

Quelle gestion du temps pour les managers en télétravail ?

En cette période de confinement, les leaders doivent manager à distance. La gestion du temps de travail devient un véritable challenge. Dans certains cas, l’activité est très ralentie, et nécessite de revoir l’organisation de l’équipe, le discours à tenir aux clients au moment de la reprise, la gestion émotionnelle du personnel, etc. Pour d’autres, les

Développer son leadership dans les situations difficiles

Dans un précédent article, je vous présentais comment devenir un bon leader. Aujourd’hui, je vous propose d’approfondir le sujet et voir à quel point votre leadership est important dans des périodes difficiles, pour garder votre équipe mobilisée et impliquée.  Comme le dit Simon Sinek : « « Si vos actions inspirent les autres à rêver davantage, à apprendre davantage,

Le guide pratique du management à distance

Pendant cette période de crise et de confinement lié au Covid-19, vous êtes amené à gérer votre équipe à distance, et ce nouveau management génère des inquiétudes. Comment gérer le management à distance ? Quels aspects prendre en compte dans cette situation unique liée au coronavirus ? Quels sont les principes-clefs d’un management bienveillant ? Dans ce guide

Le management transversal

L’entreprise change, les organisations aussi. Le modèle vertical dans lequel le responsable d’un service est le seul à piloter son équipe, avec un lien hiérarchique, est de plus en plus complété par un modèle horizontal, utilisé dans la gestion de projets et qui nécessite de connaitre les bonnes pratiques du management transversal. De quoi s’agit-il

Management intergénérationnel

L’arrivée dans les entreprises de la génération des Millennials (personnes nées entre 1980 et 1995) ou génération Y notamment, suscitent souvent des interrogations sur la façon de manager. Ces collaborateurs, nés avec les outils digitaux, très sensibles aux questions environnementales et au sens donné au travail, apportent une évolution dans la culture de l’entreprise. Les

Retour haut de page