5 messages négatifs qui démotivent.

Lorsque j’interroge des équipes sur les messages susceptibles de créer de la défiance vis à vis de leur manager, les réponses concordent souvent. Je vous propose de vous livrer les phrases démotivantes  les plus répandues, pour vous aider à les repérer. Et si vous étiez tenté de les utiliser, vous pouvez choisir de modifier la forme (et le fond….). 

1/ « Y’a qu’à…. , faut qu’on ….. »

Il n’y a rien de plus désagréable qu’un chef qui vous dit quoi faire, ou comment le faire, sans s’appliquer à lui-même les précieux conseils…. Il y a surtout  un manque de responsabilisation de ses collaborateurs. Or, l’un des enjeux du management est de rendre son équipe autonome. Ce genre de message ne laisse pas beaucoup de place à l’autonomie. Souvent, derrière cette phrase, il y a une idée de facilité dans la manière de mettre en place une solution, en occultant les risques ou les points de blocage.

Il est préférable de questionner son collaborateur et l’inviter à proposer de solutions. En lui faisant confiance, le manager l’aide dans son évolution professionnelle.

2/ « C’est grâce à moi si on a atteint les objectifs ».

La réussite d’une l’équipe est collective, et chacun y apporte une contribution. Chaque être humain a besoin de reconnaissance Un manager qui s’attribue tous les mérites d’une réussite ne peut pas donner envie à son équipe de le suivre. En communiquant ainsi,  il entame la motivation et l’implication de ses collaborateurs.

Il est nécessaire de féliciter chacun individuellement sur sa contribution à la réussite collective, et de reconnaitre humblement que sans eux, vous ne parviendrez pas à l’objectif.

3/ « Je ne comprends pas que tu n’y sois pas parvenu, c’est pourtant facile ».

Rien de mieux pour saper la confiance en soi de son collaborateur. Cette phrase, même prononcée sur le ton de l’humour (et on pourrait débattre du sens de l’humour en question), aura un effet direct sur l’impression de se sentir capable ou non, d’effectuer une tâche. Il faut prendre en considération le fait que votre collaborateur n’a peut être pas les mêmes savoir-faire que vous, mais qu’il en a d’autres. De plus,  vous avez sans doute, des informations qu’il n’a pas (sur la stratégie de l’entreprise,  par exemple). Votre rôle est de vous assurer qu’il a les ressources nécessaires pour mener à bien les missions confiées.

Si ce n’est pas encore le cas, vous pouvez l’accompagner pour lui transmettre votre savoir-faire, par exemple. Il est important de le questionner pour savoir ce qui lui a manqué pour y parvenir.

4/ « Bon courage… »

Après avoir transmis une tâche ou une mission à votre collaborateur, il vous est peut être déjà arrivé de lui dire « bon courage » pour l’encourager à faire de son mieux. Or le message qui est entendu peut être différent. Cette expression peut donner l’impression que la tache est ardue, et que la personne va avoir du mal à atteindre l’objectif fixé. Ou encore que l’action entreprise est quasiment peine perdue, voire ennuyeuse. Bref, cette petite phrase peut avoir des effets assez négatifs.

Pour encourager votre collaborateur, il est préférable de lui dire ce que vous attendez de lui et d’exprimer la confiance que vous avez en sa capacité de réussir. 

5/ « Ton travail est nul…. »

Certains managers assènent à leur collaborateur,  une phrase du style, « ce que tu as fait, c’est de la m…. ». Parfois, ils le disent sans s’en rendre compte, de manière spontanée. C’est très destructeur. D’abord, la personne qui reçoit le message, n’a pas les informations nécessaires pour savoir précisément comment améliorer son travail. Cette injonction donne l’impression que tout est mauvais dans le travail qui a été fait. Cest une sorte de globalisation/généralisation et la personne peut se sentir découragée car l’ensemble de son travail semble remis en question. Il est fort possible que cette simple phrase entraine une perte de motivation, et surtout de confiance en soi.

Un responsable d’équipe a la responsabilité de prendre du recul sur sa communication, et ne pas se laisser aller à des jugements hâtifs. Il est nécessaire de clarifier vos attentes et les points à revoir plus spécifiquement.

La communication a une importance fondamentale dans la façon de conduire son équipe et lui donner envie de s’engager avec vous. Prenez conscience des phrases que vous exprimez et de leur effet sur votre équipe. N’hésitez pas à échanger dans les commentaires pour trouver de nouvelles façons d’exprimer vos idées. A bientôt.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.