kaboompics_Apple MacBook & Coffee on the white desk

Développer son leadership dans les situations difficiles

Dans un précédent article, je vous présentais comment devenir un bon leader. Aujourd’hui, je vous propose d’approfondir le sujet et voir à quel point votre leadership est important dans des périodes difficiles, pour garder votre équipe mobilisée et impliquée. 
 
Comme le dit Simon Sinek : « « Si vos actions inspirent les autres à rêver davantage, à apprendre davantage, à faire plus et à devenir plus, vous êtes un leader. » : ce qui définit un bon leader c’est donc sa capacité à inspirer ! 
 

Le leadership pour inspirer

Le rôle d’un leader est de savoir guider les gens sans chercher à les commander. L’époque des structures « top-down », très verticalisées, est révolue. Le travail d’un leader est de soutenir et de donner la direction en partant de la base, c’est à dire « du terrain ». Pour aider les autres à évoluer, à s’améliorer il faut donc savoir se positionner au plus près des équipes. Le leader cherche à écouter plutôt qu’imposer des directives. Et c’est en donnant du sens, en expliquant « pourquoi » que le leader inspire et fédère ses collaborateurs. 
 
En période difficile, il est encore plus important d’apporter du sens, mais aussi de garder un message positif et constructif. Le leader prend le temps de comprendre ce qui bloque les membres de son équipe. Il les motive ensuite en leur portant de la considération et en les questionnant sur des solutions à mettre en oeuvre. Enfin, il garde un discours orienté vers l’avenir, en donnant du sens aux décisions prises. 


Inspirer par l'exemple

Le leader doit donner sa vision pour entrainer son équipe à le suivre et ainsi atteindre les objectifs. Mais il ne doit pas juste le dire, il doit aussi montrer l’exemple et mettre lui même en pratique ce qu’il demande à son équipe. C’est à cette condition qu’il parvient à inspirer confiance
 
En période difficile : si l’entreprise traverse une crise, le leader doit présenter la situation et expliquer les enjeux. Il peut ainsi montrer l’importance de la sincérité et de l’ouverture. En restant lui-même impliqué et motivé, il entraine son équipe à suivre son exemple et à garder une attitude et un discours positifs. Il profite de cette période pour réfléchir aux meilleures stratégies à mettre en place, et si besoin, se fait aider pour acquérir de nouvelles compétences. L’exemple qu’il donne est de rester ouvert et de chercher à s’améliorer constamment


Le leadership tourné vers l'humain

Enfin, un leader doit manager avec humanité, en considérant chaque membre de son équipe comme une personne et pas juste comme un moyen. Les entreprises ont besoin de managers qui dirigent avec le coeur, en accordant plus de priorité aux personnes qu’aux profits. C’est à cette condition qu’ils obtiennent les meilleurs résultats. 
 
En période difficile, le leader doit être encore plus attentif aux réactions-ressentis de ses collaborateurs. Il peut ainsi comprendre les sources d’inquiétude de chacun et y répondre pour garder l’équipe impliquée. Bien sûr, les résultats sont importants. Pour s’assurer de garder un niveau de performance optimale, même en période de crise, la mobilisation et l’efficacité du travail de chacun sont primordiales. Pour y parvenir, il ne s’agit pas de se concentrer uniquement sur les chiffres, mais plutôt sur les personnes qui oeuvrent chaque jour dans l’entreprise. 
 
Alors vous l’aurez compris, parmi les qualités recherchées chez un bon leader, la capacité à résister aux tensions est un atout majeur. Le développement du leadership nécessite de travailler régulièrement sur sa capacité à reconnaitre ses erreurs, à faire preuve d’humilité, à inspirer confiance, à développer son intelligence émotionnelle, à « coacher » son équipe, en la rendant, autonome, à développer ses propres compétence, à savoir féliciter, encourager et reconnaitre les efforts, à être transparent, et à conduire le changement.
 
Et si vous souhaitez aller plus loin pour développer votre leadership, sachez que vous pouvez télécharger gratuitement mon guide pour apprendre à s’affirmer : c’est par ici.
 
A bientôt. 

Share:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En lien

Related Posts

unefillemanager

Quelle gestion du temps pour les managers en télétravail ?

En cette période de confinement, les leaders doivent manager à distance. La gestion du temps de travail devient un véritable challenge. Dans certains cas, l’activité est très ralentie, et nécessite de revoir l’organisation de l’équipe, le discours à tenir aux clients au moment de la reprise, la gestion émotionnelle du personnel, etc. Pour d’autres, les

Développer son leadership dans les situations difficiles

Dans un précédent article, je vous présentais comment devenir un bon leader. Aujourd’hui, je vous propose d’approfondir le sujet et voir à quel point votre leadership est important dans des périodes difficiles, pour garder votre équipe mobilisée et impliquée.  Comme le dit Simon Sinek : « « Si vos actions inspirent les autres à rêver davantage, à apprendre davantage,

Le guide pratique du management à distance

Pendant cette période de crise et de confinement lié au Covid-19, vous êtes amené à gérer votre équipe à distance, et ce nouveau management génère des inquiétudes. Comment gérer le management à distance ? Quels aspects prendre en compte dans cette situation unique liée au coronavirus ? Quels sont les principes-clefs d’un management bienveillant ? Dans ce guide

Le management transversal

L’entreprise change, les organisations aussi. Le modèle vertical dans lequel le responsable d’un service est le seul à piloter son équipe, avec un lien hiérarchique, est de plus en plus complété par un modèle horizontal, utilisé dans la gestion de projets et qui nécessite de connaitre les bonnes pratiques du management transversal. De quoi s’agit-il

Management intergénérationnel

L’arrivée dans les entreprises de la génération des Millennials (personnes nées entre 1980 et 1995) ou génération Y notamment, suscitent souvent des interrogations sur la façon de manager. Ces collaborateurs, nés avec les outils digitaux, très sensibles aux questions environnementales et au sens donné au travail, apportent une évolution dans la culture de l’entreprise. Les

Retour haut de page