Comment gérer un collaborateur difficile ?

Depuis que j’encadre des équipes, j’ai échangé avec beaucoup de managers. Et nous avons tous un point (ou plutot une expérience) en commun : gérer un collaborateur difficile de notre équipe, qui défie notre autorité, ou qui est difficile à cadrer… on pourrait presque dire, « le cas » du service.  Si vous aussi, vous rencontrez cette difficulté,  je vous propose de faire le tour de la question pour savoir comment s’y prendre avec ce collaborateur (trice).

L’origine du malaise

Souvent, il s’agit d’une personne qui est depuis longtemps dans l’entreprise ou sur son poste. Elle connait l’historique du service, de l’entreprise. Il est possible aussi qu’elle ait envisagé de prendre le poste de manager (c’est à dire, votre poste…) et qu’elle soit frustrée de ne pas l’avoir eu. Ou parfois, c’est juste une personne qui avait une très bonne relation avec l’ancien manager et elle pense que vous n’arrivez pas à la cheville de votre prédécesseur, alors, elle vous met un peu à l’épreuve…

Quelles que soient les raisons, elle vous donne du fil à retordre : elle conteste vos demandes, vous répond sur un ton de défi, essaye régulièrement de vous court-circuiter. Bref, c’est un petit calvaire.

Comment gérer la situation ?

J’avoue avoir eu du mal à trouver la bonne posture pour gérer « mon cas », lorsque j’ai commencé à manager ma première équipe. Elle n’acceptait pas mon autorité. Elle avait écrit un courrier de 4 pages à mon directeur ainsi qu’au directeur de région pour se plaindre….  Ca me fait presque rire aujourd’hui, mais à l’époque, j’étais un peu…, comment dirais-je ?….. Méga stressée.

  • La première chose, est d’en parler ouvertement avec votre hiérarchie, de manière factuelle.

Il est important de l’informer que vous rencontrez des difficultés avec cette personne, mais que vous arrivez à gérer la situation. Si la situation devait devenir trop tendue, vous pourrez ainsi avoir le soutien de votre direction.

  • Ensuite, c’est de prendre du recul : dans chaque équipe, un nouveau manager est mis sur le grill, testé par son équipe.

Ce n’est pas très agréable, mais la nature humaine est ainsi faite. Donc si l’un des membres de votre équipe tente de mettre des peaux de bananes sur votre chemin, c’est normal. Ne vous formalisez pas. Laissez le faire, et essayer de comprendre pourquoiRestez calme, et surtout, ne vous braquez pas, vous risqueriez de tendre encore plus les relations.

  • S’il s’agit d’un « test » pour le nouveau manager que vous êtes, faites votre travail de votre mieux. 

Ne vous justifiez pas sur vos décisions : expliquez les, donnez du sens, impliquez votre équipe. Il est important de savoir poser vos limites dans cette situation (vous trouverez l’article qui vous en parle ici).

  • Si malgré cela, la personne persiste, il y a un problème d’état d’esprit, et vous devez la recevoir individuellement pour la questionner sur son comportement.

Cet entretien nécessitera peut-être de recadrer les choses (dans l’Ebook gratuit que je mets à votre disposition, je vous donne les étapes pour réaliser ce type d’entretien).

Il faudra affirmer votre posture de leader, et lui dire stop. Si cet exercice vous fait peur, ce qui est bien normal, j’ai créé un programme en ligne pour vous aider à dire non. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre sur ce lien, et à vous inscrire à l’atelier.

Combien de temps dure cette situation ?

Il n’y a pas de règle : cela va dépendre de la personne, de son état d’esprit, de ce qu’elle recherche. Mais également de la culture de l’entreprise, ce qui a pu être dit  à cette personne par votre prédécesseur (des éléments sur lesquels vous n’avez pas le moyen d’agir). Cela dépend aussi, en partie de votre propre réaction et de la façon dont la communication entre vous évolue. Mais il faut être réaliste, cette situation ne se règle pas en 2 semaines….

Encore une fois, prenez du recul, ménagez vous du temps pour vous, afin de décompresser et si vous le pouvez, échangez avec d’autres managers, afin de partager ce qui vous pèse, et ne pas rester seule avec ce problème. Au besoin, et si votre entreprise est d’accord, faites-vous accompagner par un coach qui vous aidera à gérer la situation.

J’espère que cet article vous sera utile, laissez-moi vos commentaires pour échanger sur votre propre situation.

A bientôt. Valérie

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.