DeathtoStock_Creative Community7

Les 3 dimensions du responsable d’équipe

Dans la série des fondamentaux du management, je vous propose de faire un point sur les différents types de responsabilités que vous pouvez assumer. En effet, il est important d’identifier les 3 dimensions d’un responsable d’équipe car votre rôle  et ce que votre équipe attend de vous sont différents en fonction du type de responsable que vous êtes.
 
Lorsque vous débutez sur un poste de manager, vous serez souvent dans l’une des deux premières catégories. Alors regardons tout cela plus en détail.

1/ Première dimension du responsable : l’expert ou spécialiste

Dans cette catégorie le responsable d’équipe est centré sur le contenu de ce que son équipe doit réaliser. Il est un expert sur la technique, il sait quoi faire et comment le faire. Il est alors considéré comme un référent.
 
Dans un article précédent je vous ai parlé de la promotion au sein de son équipe pour devenir un manager. C’est l’illustration de cette première catégorie de responsable : vous connaissez le métier de votre équipe (la technique), vous êtes reconnu en tant qu’expert. Lorsque votre équipe a une question,  vous avez la réponse. Vous avez déjà occupé le poste qu’occupent les membres de votre équipe, vous connaissez leurs impératifs, leurs contraintes, leur façon de travailler.  Le responsable expert a souvent une mission de production en plus de manager son équipe.

2/ Seconde dimension : le manager

Ce responsable est centré sur le processus. Il sait quoi faire et comment le faire faire. Il est considéré comme une ressource. Il doit être attentif au mode de fonctionnement des membres de son équipe, il met en place les procédures nécessaires à la réalisation des objectifs et au bon fonctionnement de son service. Attention, je ne dis pas que le manager n’a pour mission que le process, mais son expertise se situe à un autre niveau.
 
Il n’est pas nécessairement expert dans la technique de son équipe, mais il est capable d’analyser la façon de travailler de l’équipe, de trouver comment l’optimiser, de mettre en place les procédures nécessaires. Il aura en charge de les faire appliquer en s’assurant de la bonne compréhension de l’équipe. Il doit savoir déléguer, contrôler, et optimiser.

3/ Enfin le leader

La dernière dimension du responsable est celle du leader : il est centré sur le sens, les enjeux et la finalité. Il sait pour quoi, pourquoi faire et faire faire : il a en charge la stratégie de l’entreprise. Il est considéré comme un porteur de sens.
 
Ce rôle est souvent celui du dirigeant d’entreprise et des membres de la direction. Leur mission est moins opérationnelle et plus stratégique. Il apporte du sens aux équipes, afin de les aider à savoir dans quelle direction va l’entreprise, et comment chacun peut contribuer à la réalisation de l’objectif global.
 
Ne vous méprenez pas : il n’y a pas une dimension plus glorieuse ou importante qu’une autre. Les trois sont nécessaires au bon fonctionnement d’une entreprise. Les actions et surtout le niveau de communication sont différents pour chacun, j’y reviendrai plus en détail dans un article sur la communication notamment.
 
Dans une PME ou une start-up, il y a parfois, une seule personne en charge de ces trois rôles. Ce qui complexifie les missions de la personne ayant ces responsabilités. Nous aurons l’occasion d’y revenir.
 
Ces notions vous aident à situer le niveau de votre intervention dans l’entreprise et mieux appréhender ce que votre équipe attend de vous.
 
Je suis curieuse de savoir sur quelle dimension vous vous situez : 1, 2 ou 3 ? Mettez-moi votre réponse en commentaire. 
A très vite. 

Share:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En lien

Related Posts

Les obstacles à la sérénité d’une manager ?

Aujourd’hui on parle sérénité ! Parce qu’en tant que manager, ce n’est pas si simple de se sentir à l’aise dans toutes les situations. De nombreuses personnes que j’accompagne me disent que c’est un véritable challenge. Car elles se posent de nombreuses questions, ont peur de mal faire, et ramène leurs préoccupations à la maison

Les bonnes pratiques pour faire un feedback positif

Vous est-il déjà arrivé de trouver que le travail de l’un de vos collaborateurs était super, et ne pas le lui dire ? Vous n’aviez pas envie de le faire, ou ne saviez pas comment lui dire. Et au final, ce collaborateur a peut-etre eu l’impression que son travail ne vous donnait pas satisfaction, il

Comment gérer les conflits dans mon équipe ?

Aujourd’hui, on va parler de gestion des conflits. C’est un sujet qui revient très souvent pour les personnes que j’accompagne : « je n’aime pas les conflits et j’ai parfois du mal à dire les choses car je veux éviter une situation difficile, j’ai envie qu’il y ait une bonne ambiance dans l’équipe ».Moi aussi,  pendant des

10 astuces pour prendre la parole et animer vos réunions d’équipe sereinement

Aujourd’hui, on va parler d’un sujet qui revient très souvent pour les managers et dirigeants : la prise de parole pour animer les réunions d’équipe. Et oui, l’animation de réunions pour motiver, informer, recueillir des idées, créer de la cohésion d’équipe fait partie des missions de tout responsable d’équipe. Donc vous êtes surement concernée, et

Comment fédérer votre équipe autour d’un projet commun ? 5 solutions pour atteindre votre objectif

Il n’est pas rare d’entendre des managers et des dirigeants d’entreprise dirent qu’ils rencontrent des difficultés à fédérer leur équipe autour d’un projet commun. Il arrive qu’ils aient du mal à garder leurs collaborateurs impliqués. Ceux-ci se désintéressent progressivement des projets, ont du mal à tendre vers l’objectif fixé.  Alors aujourd’hui, je vais vous partager 5

Retour haut de page