3 bonnes raisons d’en finir avec le perfectionnisme

Il y a quelque temps, j’ai travaillé avec une amie hypnothérapeute. Elle m’a aidée à travailler sur moi pour retrouver plus de douceur et de légèreté dans ma vie professionnelle. Elle m’a d’abord questionnée pour savoir si je faisais une distinction entre la personne que je suis au travail, avec ma famille, en tant que mère, en tant que femme…. Bien sûre que oui ! Je fais même une telle distinction que je suis beaucoup plus dure avec moi-même dans certains domaines de ma vie, notamment le travail. J’ai évoqué une image que j’avais en tête concernant ma vie professionnelle qui était celle d’un combat.

Quel choc, en m’entendant dire ces mots. Le combat, contre qui, pour faire quoi, me direz vous ? Et bien un combat pour être la meilleure dans mon travail, pour être reconnue, pour être acceptée, pour me sentir légitime… Je connais déjà ma propension à vouloir être parfaite dans ce que je fais, notamment au travail. Mais je pensais que j’avais pris du recul par rapport à cela et que j’arrivais à mieux gérer mon « Soi Parfait ». Et bien pas toujours. Parfois, je suis plus vigilante et j’arrive à prendre du recul. Et à d’autres moments, pas du tout. Cela peut se traduire en surcharge de tâches à accomplir, ou en passant beaucoup de temps sur des détails… Je veux faire un travail nickel, et montrer que je suis une bonne professionnelle. Montrer ? Mais à qui, pourrait-on légitimement se questionner ? A ma hiérarchie, à mon équipe, à mes pairs….. non en fait, c’est juste à moi-même. Parce que finalement personne ne m’a demandé d’être irréprochable. Et d’ailleurs la perfection n’existe pas (heureusement, ce serait vraiment très ennuyeux).

Ce que je voulais partager avec vous, c’est une triple prise de conscience :

Je suis la même personne dans toutes le facettes de ma vie. Il n’est pas nécessaire d’être plus dure ou exigente avec soi-même dans l’un des domaines. Si j’aime rire et être légère dans ma vie personnelle, pourquoi ne pourrais-je pas être légère dans ma vie professionnelle ???

– J’ai envie d’être une bonne professionnelle ? Ok pas de problème. Mais pourquoi en faire un combat ? Si les retours que l’on me fait sont positifs, c’est suffisant, c’est bien la preuve que mon travail apporte satisfaction. Il n’y a pas besoin de vouloir être la meilleure, la plus forte, de faire mes preuves tous les jours, de donner l’image d’une femme forte, inébranlable et qui peut rivaliser avec n’importe lequel de ses homologues masculins (oh là, ça fait flipper quand je le dis comme ça…).

J’ai besoin de douceur et de légèreté dans mon approche du travail. C’est important pour mon équilibre, mais aussi pour ce que je transmets autour de moi, à mon équipe, à mes collègues… En laissant derrière moi ce besoin de maitrise, de contrôle, qui est très contraignant, je me libère et je peux être non seulement plus épanouie dans ma vie professionnelle, mais aussi être plus performante, car je consacre une meilleure énergie à la réalisation de mes missions.

Alors si vous aussi, vous avez cette tendance à vouloir être parfaite, demandez-vous qui vous l’impose. Prenez du recul : qu’aimeriez-vous à la place de ce besoin incessant de contrôle? Retrouvez un peu de légèreté dans votre vie professionnelle, et vous verrez que les résultats sur vous et votre entourage sont très appréciables.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.