Expertise et management

L’expertise et le management vont-ils forcément ensemble ? En France, il n’est pas rare de constater, qu’un expert confirmé dans son métier évolue vers un poste de manager. Après tout, si une personne réussit bien dans son activité, elle doit être capable de mener une équipe pour réaliser à son tour de manière experte, les missions confiées, non ? …

En réalité, un bon professionnel, avec une réelle expertise dans son métier, ne sera pas forcément un bon manager. En effet, si je suis convaincue qu’on ne nait pas manager, mais qu’on le devient (ce métier s’apprend), il est important de garder à l’esprit que tout le monde n’a pas les capacités d’être un bon manager.

Qu’entend-on par expertise ?

Il s’agit des compétences et connaissances acquises sur la spécificité d’un métier. L’expertise s’entend pour tous les corps de métiers et pas seulement sur les activités techniques.

Cela sous entend que l’acquisition de savoir, ou savoir-faire perdurent dans le temps pour que l’expertise se développe.

C’est aussi la capacité à être opérationnel dans son domaine d’activité.

L’évolution de l’expert vers le management.

Pendant longtemps, l’évolution vers un poste de management était perçue comme la seule voix vers la réussite professionnelle. Aujourd’hui, l’expertise est reconnue pour ce qu’elle est, et beaucoup de personnes souhaitent poursuivre leur carrière dans leur domaine d’expertise, car elles sont animées par leur sujet, sans pour autant vouloir devenir responsable d’équipe.

Le management nécessite un certain nombre de qualités, de savoir-être et de valeurs. Par exemple, la capacité à écouter, à communiquer, à être emphatique, à reconnaitre ses émotions et celles des autres pour pouvoir mieux fonctionner en équipe (l’intelligence émotionnelle : si le sujet vous intéresse, j’ai écrit un article ici)…

Un très bon expert dans son métier n’a pas forcément ces aptitudes pour devenir un bon manager. C’est la raison pour laquelle, il est impératif de se poser la question autrement : cette personne sera t-elle en capacité de conduire son équipe, en la motivant, en la faisant évoluer, en se remettant en question ?

Un très bon expert peut être un manager moyen voire médiocre qui ne saura pas insuffler la motivation nécessaire à son équipe.

Les compétences du manager :

Pour réussir, et je dirais même pour exceller dans le métier de manager, il faut donc avoir des compétences techniques (l’expertise donc), mais aussi, l’intelligence cognitive (ou analytique) et enfin l’intelligence émotionnelle. Si l’un de ces piliers vient  à manquer, il est possible que le manager ne parvienne pas à remplir complètement sa mission.

Il arrive par exemple, que les experts éprouvent des difficultés à déléguer certaines tâches. Ils sont convaincus qu’ils iront plus vite eux-mêmes ou que le résultat sera de meilleur qualité. Par conséquent, ils ne parviennent pas à faire évoluer les compétences de leur équipe, ce qui est pourtant la priorité d’un manager.

Il est important de pouvoir se poser la question à un moment donné de son parcours professionnel pour se positionner sur un poste de manager ou pas. Pour cela, il est essentiel de bien se connaitre et de mettre en perspectives ses aspirations.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.