unefillemanager

Qu’est-ce que le pouvoir en management ?

En prenant un poste de management, certaines personnes se sentent mal à l’aise avec l’idée d’exercer un « pouvoir », et ont peur de devenir un véritable despote ou encore un leader égocentrique et malveillant.

Le manager porte certaines responsabilités pour amener son équipe à la performance et atteindre ses objectifs.

Il serait cependant dangereux de confondre responsabilités et pouvoir. Il existe en effet différentes formes de pouvoirs au sein de l’entreprise.

Il convient à tout leader de savoir les reconnaitre pour les gérer au mieux. Car la recherche du pouvoir, peut dans certaines situations conduire le responsable d’équipe a effectué des choix contre-productifs pour l’atteinte des objectifs collectifs et individuels.

Il n’est pas rare de constater dans certaines organisations, des jeux de pouvoir au sein même du comité de direction par exemple. Ce qui entrainent des conséquences sur la façon de communiquer auprès des équipes, qui peuvent se retrouver perdues au milieu d’informations contradictoires. Ces luttes sont autant de freins au développement et à la performance de l’entreprise et des salariés.

Et si vous avez une image négative du pouvoir, je vous propose de partager des éléments concrets sur ce que recouvre cette notion, et vous aider à vous sentir plus à l’aise

1. Qu’entend-on par pouvoir ?

Le leader doit avoir la capacité à influencer le comportement de ses collaborateurs pour les amener à atteindre leurs objectifs. Il s’agit de comprendre ce qui motive vos collaborateurs à passer à l’action, à devenir plus performants pour fournir les efforts nécessaires à l’atteinte des objectifs.

La notion d’influence définit le pouvoir qu’exerce un leader sur les membres de son équipe. 

Le pouvoir n’est pas seulement une forme d’autorité, mais englobe la gestion des relations entre les personnes.Vos valeurs ont donc une place importante quant à la manière de s’approprier ce pouvoir pour développer des interactions de qualité avec chaque membre de votre équipe.

L’état d’esprit du leader face à ce pouvoir est donc déterminant pour orienter positivement cette influence vers la performance de l’équipe et de l’entreprise.

2. Les 5 formes de pouvoir

Je vous propose de découvrir les différentes formes de pouvoir, ce qu’elles cachent et d’identifier celles qui sont pour vous difficiles à accepter ou au contraire, celles que vous mettez en oeuvre naturellement.

  • Le pouvoir légitime : un manager a une position de supérieur hiérarchique et détient un pouvoir légitime vis à vis de son équipe. A condition de savoir mériter ce pouvoir et de montrer les compétences liées au poste d’encadrement. Sans cela, pas de légitimité. 
  • Le pouvoir d’expertise : une personne détient une compétence que les autres n’ont pas. Pour un manager, il est essentiel de savoir transmettre une partie de son expertise pour faire monter son équipe en compétences sur des sujets opérationnels par exemple. 
  • Pouvoir d’information : le niveau d’information du manager est différent de celui de ses subordonnés, par exemple sur les décisions stratégiques ou la vision du dirigeant. Il est important de savoir quelle information transmettre, à qui et à quel moment. Vouloir conserver le niveau d’information supérieur pour garder le pouvoir que cela confère entraine des conséquences dans les décisions prises et la manière d’encadrer son équipe. Cela en dit long sur les ambitions et le souhait du leader d’exercer cette forme de pouvoir. 
  • Pouvoir coercitif : le manager dirige ses collaborateurs par la force ou la menace. Il ne peut alors pas installer de relation de confiance durable, et inspire d’avantage de la crainte et de la méfiance. 
  • Pouvoir de récompense ou de reconnaissance : le niveau décisionnel sur les récompenses à accorder à un collaborateur peut dépendre du manager direct ou de la direction, selon les organisations. Il est cependant de la responsabilité du hiérarchique de donner des signes de reconnaissances aux équipes pour les encourager et développer leur motivation. 

3. Pouvoir et responsabilités

Le leader prend de nombreuses décisions pour permettre à son équipe d’atteindre ses objectifs. Il porte la responsabilité des réussites ou des échecs liés à ses décisions. 

La façon dont il aborde les différentes formes de pouvoir le conduit à envisager plus sereinement les risques et les bénéfices de ses prises de décisions. Il peut alors établir les stratégies ou plans d’actions les plus adaptés.

Influencer son équipe n’est pas synonyme de « manipulation », mais c’est d’assumer la responsabilité de mettre en mouvement son équipe, de créer les conditions de sa motivation pour permettre l’atteinte des objectifs.

Vous voilà au clair avec cette notion de pouvoir, et j’espère que cela vous aide à démystifier ce sujet.  Le rôle d’un coach peut alors s’avérer nécessaire pour aider à prendre du recul, à identifier les pièges à éviter, et adopter la bonne posture de manager.

Alors pour aller plus loin, je vous invite à consulter notre offre de coaching Libérez votre Affirmation et à réserver un appel découverte gratuit pour échanger sur vos problématiques. 

A bientôt. 

Share:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En lien

Related Posts

Comment rester confortable dans l’inconfort et continuer à performer ?

Je ne sais pas pour vous, mais je fais partie des gens qui ont besoin de maitriser ce qu’ils font, d’avoir des outils ou des méthodes pour me lancer dans des actions, d’apprendre pour m’améliorer et développer ma performance… bref, j’aime bien quand les choses se passent comme je l’ai prévu. Sauf que dans la vie,

C’est quoi être un manager « utile » ?

Certains managers que j’accompagne me parlent de leur besoin de se sentir utiles à l’équipe. Et derrière cette notion, il est souvent question de « montrer » à son équipe qu’on est disponible et qu’on l’aide à régler ses problèmes. Mais être utile en tant que manager, va au-dela et nécessite de redéfinir quels sont les rôles

3 clés pour développer votre leadership

En tant que manager d’équipe ou dirigeantes d’entreprise, vous avez surement envie d’être une bonne leader. On entend beaucoup de choses sur le sujet du leadership, mais souvent ces éléments sont à mon sens, incomplets ou erronés. Certaines de mes clientes me disent qu’elles ne se sentent pas légitimes dans leur rôle pour diriger une

17 outils pour manager à distance

Depuis quelques années, les entreprises ont adapté leurs modes de travail pour apporter de la flexibilité permettant un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle. La pratique du travail à distance s’est développée progressivement. Mais les périodes de confinement successives ont encore accéléré le mouvement. Cela entraine des changements importants dans la façon de

Qu’est-ce que le pouvoir en management ?

En prenant un poste de management, certaines personnes se sentent mal à l’aise avec l’idée d’exercer un « pouvoir », et ont peur de devenir un véritable despote ou encore un leader égocentrique et malveillant. Le manager porte certaines responsabilités pour amener son équipe à la performance et atteindre ses objectifs. Il serait cependant dangereux de confondre

Retour haut de page