roles du manager

C’est quoi être un manager « utile » ?

Certains managers que j’accompagne me parlent de leur besoin de se sentir utiles à l’équipe. Et derrière cette notion, il est souvent question de « montrer » à son équipe qu’on est disponible et qu’on l’aide à régler ses problèmes. Mais être utile en tant que manager, va au-dela et nécessite de redéfinir quels sont les rôles du manager.

Parce que souvent, à vouloir être utile à son équipe, le manager peut aller jusqu’à prendre en charge une partie des taches qui incombent à ses collaborateurs. J’entends souvent cette notion de « les aider, leur montrer que je suis là pour eux, que je sais relever mes manches pour travailler sur certains dossiers qui les mettent en difficulté ».

Mais le manger se met en situation de « faire à la place« , au lieu de « faire grandir/évoluer » son collaborateur. Et pourtant, je ne connais pas un manager qui ne soit pas débordé de travail. Alors jusqu’où faut-il aller pour être « utile » à son équipe ?

Selon moi, la priorité dans le rôle d’un manager d’équipe est permettre à chacun des membres de progresser et d’évoluer (savoir, savoir-faire, savoir-être…). Il doit également mettre en place l’organisation ainsi que les conditions pour que son équipe atteigne les objectifs de l’organisation dont il est responsable.

Pour vous aider à prendre du recul sur ce sujet, et vous permettre d’être plus sereine dans les actions à mener, je vous propose de comprendre en quoi un manager peut être utile à son équipe, et ensuite de mieux connaitre les 5 rôles du manager. 

Comment être un manager utile ?

Je dirais qu’il y a deux étapes pour répondre à cette question.

La première est que vous définissiez quels sont vos rôles et missions et comment ils peuvent aider votre équipe dans l’accomplissement de son but. C’est un moyen de délimiter le périmètre de ce que vous faites, mais aussi de qui vous êtes en tant que manager. Cela va aussi vous aider à clarifier ce à quoi vous dites oui, et ce à quoi vous dites Non

La seconde étape est d’avoir le retour de vos collaborateurs. Car après tout, si vous voulez leur apporter quelque chose, il faut d’abord connaitre quelles sont leurs attentes vis à vis de vous, de quoi ont-ils vraiment besoin. Il est nécessaire de questionner les membres de votre équipe, pour savoir précisément ce qu’ils attendent de vous, et ce que vous devez améliorer/changer dans votre façon d’interagir avec eux.

Cette question peut sembler difficile à poser, c’est vrai. Mais elle a un pouvoir magique ! Dès que vous ouvrez le dialogue avec cette question, un lien de confiance s’installe : votre collaborateur se sent plus enclin à vous livrer ce qui pourrait être amélioré et vous allez pouvoir trouver des solutions ensemble. C’est également une très grande force de savoir poser cette question, car vous vous montrez humble, et prêt à vous remettre en question. Ce qui aura surement une valeur d’exemple sur vos collaborateurs. Un vrai pouvoir magique, je vous dis, cette question 😉

Donc cette notion d’utilité du manager est subjective et doit en tous cas répondre à votre fonction de facilitateur, de guide. Et pour vous aider à définir vos rôles et missions, je vous propose de balayer ensemble les 5 rôles d’un manager. 

1. Piloter

Le manager doit mettre en place une stratégie pour permettre à son équipe d’atteindre ses objectifs. cette stratégie doit être en lien avec la vision du dirigeant, et la stratégie globale de l’entreprise. 

Les objectifs d’équipe seront alors déclinés en objectifs individuels qui seront suivis régulièrement pour que le manager s’assurer que son équipe avance dans la bonne direction, et soit garant de fournir les ressources nécessaires à la réussite des actions à mener.

2. Coordonner et organiser

Pour dérouler sa stratégie et s’assurer d’atteindre les objectifs, le manager doit définir des plans d’actions et des axes prioritaires. Il va alors s’assurer de confier les missions aux bonnes personnes, selon leurs aptitudes, compétences et motivation. Il doit également s’assurer de la gestion du temps et coordonner les actions de chacun.

3. Animer et déléguer

L’animation de l’équipe passe par l’ensemble des actions à mettre en place pour s’assurer que les membres de l’équipe atteignent les objectifs et développent leurs compétences. La conduites des différents entretiens individuels, l’animation des réunions d’équipe, les points d’avancement périodiques sont autant de moment d’animation pour permettre à son équipe de progresser et faire face aux difficultés, tout en s’épanouissant dans son travail. 

La délégation permet aussi de développer les compétences de votre équipe et de proposer de nouvelles missions qui seront source de motivation.

4. Diriger

Diriger nécessite de prendre des décisions qui vont engager l’équipe sur le long terme et qui sont nécessaires à la réalisation de ses objectifs. Il s’agit de faire des choix qui sont parfois difficiles à faire, on se demande si c’est la bonne décision.

Et lorsque ces décisions sont prises, il faut les faire accepter à votre équipe, ce qui nécessite encore une fois, de bonnes compétences en communication, et en qualités relationnelles. Un manager doit guider ses collaborateurs, en faisant preuve de leadership pour développer la cohésion d’équipe. 

5. Controler

Même si je sais combien il est difficile de trouver la bonne façon de suivre l’avancement des taches et missions de chacun, cela fait partie de la responsabilité du manager. En effet, il doit s’assurer que les membres de son équipe avancent dans la bonne direction pour atteindre les objectifs, ce qui implique de contrôler les actions mises en oeuvre et leurs résultats.

Et c’est là que l’affaire se corse : il ne s’agit pas de tout contrôler, ou de vérifier chacune des actions de votre équipe, vous risqueriez de rentrer dans du micro management, d’empêcher la prise d’initiative et la montée en compétences, sans parler de l’image que vous pourriez renvoyer… Il convient plutot de faire un point périodique avec chaque collaborateur pour le questionner sur l’avancement de ses différentes taches, l’aider à prendre conscience de ses progrès, de ses succès, le féliciter. Et aussi, de lui faire prendre du recul sur les difficultés rencontrées, et ce qu’il pourrait mettre en oeuvre pour améliorer encore son travail. C’est tout l’art du questionnement qui vous aidera à réaliser ce contrôle de manière constructive. 

Si vous sentez que vous avez besoin d’accompagnement pour remplir ces différents rôles, et vous permettre de vous sentir légitime dans votre fonction managériale, le coaching Libérez votre Affirmation peut vous aider. Lors de nos séances individuelles sur une durée de 6 mois, je vous aide à identifier vos points de blocages, à les dépasser et à ancrer durablement le mindset et les méthodes qui vous permettront de vous sentir pleinement épanouie et sereines. Alors n’hésitez pas à réserver un appel découverte pour en savoir plus. 

Share:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

2 réflexions sur “C’est quoi être un manager « utile » ?”

  1. Je te rejoins. Je pense que le manager utile est celui qui est capable de déléguer.
    Mais, la délégation mériterait un article à elle seule tant elle est complexe à mettre en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En lien

Related Posts

Comment l’écoute active permet de développer son activité ?

J’ai longtemps pensé que pour développer son chiffre d’affaires, il fallait être très sûre de soi, avoir un bon bagou et être à l’aise avec ses clients…Sauf que je ne rentrais dans quasiment aucune de ces trois catégories quand j’ai commencé à faire de la vente.Étant d’une nature plutôt introvertie je ne me sentais pas

Comment rester confortable dans l’inconfort et continuer à performer ?

Je ne sais pas pour vous, mais je fais partie des gens qui ont besoin de maitriser ce qu’ils font, d’avoir des outils ou des méthodes pour me lancer dans des actions, d’apprendre pour m’améliorer et développer ma performance… bref, j’aime bien quand les choses se passent comme je l’ai prévu. Sauf que dans la vie,

C’est quoi être un manager « utile » ?

Certains managers que j’accompagne me parlent de leur besoin de se sentir utiles à l’équipe. Et derrière cette notion, il est souvent question de « montrer » à son équipe qu’on est disponible et qu’on l’aide à régler ses problèmes. Mais être utile en tant que manager, va au-dela et nécessite de redéfinir quels sont les rôles

3 clés pour développer votre leadership

En tant que manager d’équipe ou dirigeantes d’entreprise, vous avez surement envie d’être une bonne leader. On entend beaucoup de choses sur le sujet du leadership, mais souvent ces éléments sont à mon sens, incomplets ou erronés. Certaines de mes clientes me disent qu’elles ne se sentent pas légitimes dans leur rôle pour diriger une

Retour haut de page